Le Canada intégrera le système de suivi par téléphone mobile Smith Myers dans sa flotte de recherche et de sauvetage

Le Canada intégrera un ensemble de détection et de localisation de téléphones mobiles dans sa flotte d'hélicoptères de recherche et de sauvetage CH-149 Cormorant – la désignation locale de l'AW101 de Leonardo Helicopters.

La société technologique britannique Smith Myers a déclaré le 28 mai Système Artémis pour le suivi et la localisation des téléphones mobiles a été sélectionné pour être inclus dans la refonte d'un milliard de dollars canadiens (733 millions de dollars) de la flotte de CH-149, connue sous le nom de programme de mise à niveau à mi-vie des hélicoptères de recherche et de sauvetage Cormorant (CMLU).

Cet effort est supervisé par Leonardo dans le cadre d'un contrat 2022 avec l'Aviation royale canadienne (ARC). La série de mises à niveau du CMLU prolongera la durée de vie des Cormorants d'Ottawa jusqu'à au moins 2042 et améliorera les capacités de la flotte pour correspondre aux dernières normes de recherche et de sauvetage établies par la Norvège.

L'ARC exploite actuellement 13 CH-149, et trois autres exemplaires sont en commande auprès de Leonardo, indique Cirium.

Oslo a également choisi le système Artemis pour sa flotte de giravions de recherche et de sauvetage AW101. Les données du Cirium indiquent 15 du type sont actuellement exploités par la Royal Norwegian Air Force, avec un exemplaire supplémentaire en commande et des options disponibles pour six autres.

Royal Norwegian Air Force AW101 recherche et sauvetage c Smith Myers

Smith Myers décrit le système Artemis comme un « ajout essentiel » à l'effort de modernisation du CMLU du Canada, qui améliorera l'efficacité globale des opérations de recherche et de sauvetage de l'ARC.

«Cette technologie innovante permet une détection précise des téléphones mobiles, améliorant ainsi la précision de la localisation et réduisant les temps de recherche», déclare la société basée dans le Bedfordshire. « Le résultat est un effort de sauvetage plus efficace et plus ciblé, permettant moins de recherches et plus de sauvetage. »

Bien que le programme CMLU couvre spécifiquement les hélicoptères CH-149 de l'ARC, le directeur général de Smith Myers, Andrew Munro, décrit Artemis comme le système de détection, de localisation et de communication par téléphone mobile du service « sur les plates-formes à voilure fixe et tournante ».

Leonardo affirme que la série complète d'améliorations du CMLU réduira le coût de possession d'Ottawa, tout en augmentant la fiabilité et la capacité opérationnelle de la flotte de CH-49.

Les améliorations apportées au Cormorant surviennent au même moment que le Canada poursuivant séparément l'acquisition d'un nouveau giravion tactique multirôle pour remplacer la flotte actuelle de 82 hélicoptères Bell 412 de l'ARC.

Ce programme est évalué à 13,5 milliards de dollars sur 20 ans.

A lire également