Le gouvernement russe place l'exploitant de l'aéroport de Saint-Pétersbourg sous une nouvelle société holding

Le gouvernement russe a ordonné une restructuration de la société de gestion chypriote qui supervise l’aéroport Pulkovo de Saint-Pétersbourg, afin de la placer sous une holding nationale.

Ces changements sont détaillés dans un décret présidentiel russe, publié le 30 novembre, qui stipule que des « mesures économiques spéciales » sont appliquées au secteur du transport aérien pour « protéger les intérêts nationaux », à la suite des sanctions internationales imposées à cause du conflit ukrainien. .

Il allègue qu’une « menace » pour la sécurité économique est née de la « violation » par des entités étrangères des obligations liées à la gestion de Northern Capital Gateway », l’exploitant de l’aéroport de Pulkovo. Le décret ne précise pas cette affirmation.

Northern Capital Gateway est détenue par la société chypriote Thalita Trading, elle-même détenue à 25 % par l’exploitant aéroportuaire allemand Fraport et à 24,99 % par la société d’investissement qatarie F3 Holding.

Plusieurs autres investisseurs se partagent le solde, dont Business Finance avec près de 16,8% et VTB Infrastructure avec 8,2%.

Le décret crée une nouvelle entité, VVSS Holding, avec un capital autorisé de 169 milliards de roupies (1,87 milliard de dollars).

VVSS Holding reprendra la totalité du capital social de Northern Capital Gateway à Thalita Trading, indique le décret.

Il ajoute que le gouvernement nommera un organe exécutif pour l’entreprise et approuvera sa charte.

Ce chargeur comprendra un transfert « temporaire » des droits de vote des actionnaires de Thalita, qui seront attribués à deux entités différentes. L’une de ces entités détiendra les droits de Fraport et de F3 Holding. Le décret indique que les droits peuvent être rétablis si des accords sur leur exercice, conformément à la législation russe sur la concurrence et les intérêts nationaux, sont conclus.

Fraport a suspendu ses activités commerciales concernant sa part dans l’aéroport de Pulkovo en raison du conflit ukrainien et a annulé l’année dernière complètement un prêt de 163 millions d’euros accordé à Thalita Trading.

A lire également