Le nombre de visiteurs du salon aéronautique de Singapour est en passe de revenir aux niveaux d’avant la pandémie

Les organisateurs du salon aéronautique de Singapour 2024 s’attendent à ce que le nombre de participants commerciaux retrouve un niveau proche des niveaux d’avant la pandémie, alors qu’il débute son premier salon aéronautique « à grande échelle » en six ans.

Leck Chet Lam, directeur général d’Experia Events, affirme que plus de 50 000 visiteurs professionnels sont attendus au salon de cette année – contre un record de 54 000 participants il y a six ans.

Leck s’exprimait lors de la conférence de presse d’ouverture du salon, le 18 février. L’exposition biennale se déroulera du 20 au 25 février de cette année.

« Nous sommes très enthousiastes à l’idée de ce prochain spectacle, car nous sommes revenus là où nous étions avant, en ce qui concerne l’organisation d’un spectacle aérien à grande échelle », dit-il.

Le salon de cette année est la première édition depuis la pandémie de Covid-19, qui a impacté la fréquentation et entraîné la non-présentation de plusieurs exposants.

Il ajoute : « Nous sommes revenus aux chiffres d’avant Covid… (et cela) montre la reprise non seulement de l’industrie aéronautique, mais nous en voyons le miroir dans le salon aéronautique. Je pense que nous sommes proches du meilleur (nombre de visiteurs) que nous ayons jamais eu.

En 2020, environ 30 000 visiteurs sont venus au salon, tandis que les restrictions liées à la pandémie à Singapour ont signifié qu’environ 13 000 visiteurs professionnels sont venus en 2022. Cette année-là a également vu l’annulation des journées publiques – traditionnellement organisées le week-end – dans le but de contrôler la propagation du salon. COVID-19[feminine

Experia affirme que plus de 1 000 entreprises participent au salon de cette année, ce qui représente les 90 % des plus grandes entreprises aérospatiales mondiales. Ce chiffre représente également près du double du nombre d’exposants du salon de 2022. Les principaux exposants incluent Boeing, Airbus, Lockheed Martin, RTX, ainsi que ST Engineering, basé à Singapour.

Cette année, on voit également une plus grande participation des entreprises aérospatiales chinoises, dont la plupart étaient absentes il y a deux ans en raison des restrictions liées à la pandémie en Chine continentale. Parmi les sociétés figurent Avic et Comac, dont le jet à fuselage étroit C919 fera ses débuts au salon aéronautique international.

Le C919 de Comac, ainsi que le jet régional ARJ21, seront en exposition statique ainsi que lors de l’exposition en vol quotidienne. Avic présentera également pour la première fois son hélicoptère d’attaque Z-10 en statique au salon.

Leck affirme que le spectacle volant est « le plus international que nous ayons jamais eu » dans l’histoire du spectacle, avec la participation des forces aériennes de l’Inde, de l’Australie, de l’Indonésie, de la Corée du Sud ainsi que des États-Unis.

A lire également