Allegiant ajoute des options pour 30 avions supplémentaires à l'accord sur le Boeing 737 Max

Le transporteur à très bas prix Allegiant Air a modifié son accord avec Boeing pour ajouter des options pour un maximum de 30 737 Max supplémentaires et a modifié la combinaison de 737 variantes qu’il envisage d’acquérir.

La société basée à Las Vegas a déclaré le 3 octobre avoir modifié la semaine dernière un accord de janvier 2022 avec Boeing qui prévoyait des commandes de 50 avions 737 Max et des options pour 50 autres.

« En vertu des accords modifiés, la combinaison d’avions 737 Max 8-200 et 737 Max 7 a été modifiée de manière à ce qu’il y ait plus d’avions 737 Max 8-200 et moins d’avions 737 Max 7 », a indiqué la société dans un document déposé auprès du Commission de Sécurité et d’Echanges des États-Unis. « Les accords modifiés reflètent un calendrier de livraison révisé, la première livraison étant prévue en vertu de l’amendement fin 2023 et le calendrier de livraison des 50 avions initiaux s’étendant désormais jusqu’à fin 2025. »

« En outre, l’accord modifié prévoit désormais des conditions révisées pour acquérir jusqu’à 80 (au total) avions 737 Max supplémentaires, sous réserve des termes de l’accord », ajoute Allegiant.

La compagnie aérienne exploite actuellement une flotte entièrement composée d’Airbus à fuselage étroit, mais a décidé d’ajouter des jets Boeing pour la première fois avec cette commande de janvier 2022.

Le Max 8-200 est une variante haute densité du Max 8 de base actuellement exploité par Ryanair et Akasa Air. Il peut transporter jusqu’à 210 passagers et dispose d’une paire de portes de sortie supplémentaires. Allegiant indique avoir remplacé six jets 737 Max 7 par le modèle 8-200.

Entre décembre 2023 et octobre 2025, la compagnie aérienne affirme s’attendre désormais à ce qu’« environ deux avions par mois » soient livrés.

Le Max 7 n’est toujours pas certifié par la Federal Aviation Administration des États-Unis, tandis que ses grands frères, les Max 8 et 9, volent depuis plusieurs années. Le mois dernier, Boeing a obtenu une exemption autorisant la FAA à certifier le 737 Max 7 même si le système de gestion du décrochage de ce type ne répond pas à certaines exigences de certification.

Plus tôt dans la journée, Allegiant a annoncé avoir obtenu un financement de 412 millions de dollars pour 11 avions à fuselage étroit – sept Airbus A320ceo et quatre 737 Max.

A lire également