AMMROC va construire un centre de maintenance Black Hawk aux Émirats arabes unis

L’AMMROC des Émirats arabes unis va créer un centre de maintenance, de réparation et de révision pour le Sikorsky UH-60 Black Hawk, dans le cadre d’un partenariat conclu avec la société mère du constructeur de giravions, Lockheed Martin.

Signée lors du salon aéronautique de Dubaï et annoncée le 15 novembre, l’autorisation couvre 49 unités remplaçables en ligne sur l’hélicoptère utilitaire, précise Lockheed.

« En tant que premier centre MRO international agréé pour Black Hawk, AMMROC utilisera les données, les matériaux et les outils du fabricant d’équipement d’origine Sikorsky pour effectuer la maintenance des composants dynamiques critiques tels que la transmission et les pales de rotor », ajoute-t-il.

« AMMROC dispose d’un ensemble unique de capacités et cet accord garantit la confiance dans le maintien de la flotte Black Hawk dans le ciel », a déclaré Jeff White, vice-président de la stratégie et du développement commercial de Sikorsky. «Cela se traduit par une amélioration des opérations de maintien en puissance du Black Hawk aux Émirats arabes unis, en réduisant les délais et les coûts et en renforçant les capacités de réparation.»

« Travaillant selon les normes et les meilleures pratiques internationales, nos installations avancées dans le pays permettront de réduire les coûts de réparation tout en maximisant la disponibilité de la cellule », a déclaré Mahmood Alhay Alhameli, directeur général de l’AMMROC. La réalisation des travaux « renforcera encore la position des Émirats arabes unis en tant que plaque tournante de l’excellence aérospatiale », ajoute-t-il.

Les données de la flotte Cirium montrent que le Joint Air Command des Émirats arabes unis dispose d’une flotte en service de 80 giravions de la série UH-60L/M.

A lire également