KAI se met au travail sur l'IA pour les avions pilotés et les UCAV

Korea Aerospace Industries (KAI) et un institut local de défense se sont lancés dans un projet visant à développer des applications d’intelligence artificielle pouvant être appliquées aux avions avec et sans pilote.

À la suite d’un accord signé en décembre 2023, KAI et l’Institut coréen de recherche sur la défense travailleront sur des applications d’IA pour les avions, y compris un « système de reconnaissance vocale/vidéo des situations de combat » qui réduira la charge de travail des pilotes, indique KAI.

Le projet se poursuivra jusqu’en novembre 2028, avant le développement proposé d’un véhicule aérien de combat sans pilote (UCAV) dans les années 2030. Les travaux soutiendront également d’autres plates-formes à voilure fixe et tournante.

KAI développe déjà un système d’association avec pilote et sans pilote (MUM-T) entre l’hélicoptère KUH-1 Surion et des véhicules aériens sans pilote. Des études sont également en cours pour un système similaire qui relierait l’avion d’attaque léger FA-50 à des avions sans pilote « hautes performances ».

« Cet accord de développement technologique renforcera encore la capacité de la Corée à développer des systèmes de combat avec et sans pilote », a déclaré un responsable du KAI.

« Nous continuerons à développer des technologies de base telles que AI Pilot, l’autonomie de mission et la technologie de fusion de capteurs basées sur la technologie de la 4e révolution industrielle. »

Selon le Forum économique mondial, la 4e révolution industrielle « brouille les frontières entre les sphères physique, numérique et biologique ».

Le dirigeant de KAI ajoute qu’après 2025, un concept d’équipe avec équipage et sans équipage sera démontré avec le FA-50.

KAI et son rival local Korean Air ont présenté un certain nombre de concepts d’UCAV au salon de la défense ADEX de Séoul en octobre 2023. Semblables à l’avion de combat collaboratif conceptuel étudié aux États-Unis, les UCAV devraient fonctionner de manière transparente aux côtés des avions pilotés.

A lire également