La coentreprise Embraer et Nidec sur la propulsion électrique obtient un accord réglementaire

Nidec Aerospace, la coentreprise de propulsion électrique entre Embraer et le spécialiste japonais des moteurs électriques Nidec, a obtenu les autorisations réglementaires pour démarrer ses activités, car elle vise une production de masse de systèmes de propulsion électrique d’ici 2026.

La société, détenue à 51% par Nidec et à 49% par Embraer, sera dirigée par Vincent Braley, actuellement directeur de cabinet de l’activité Motion and Drives de Nidec aux Etats-Unis.

Dans un communiqué de presse commun, les deux sociétés affirment que la coentreprise – annoncée pour la première fois au salon du Bourget de cette année – « combine les synergies complémentaires et les domaines d’expertise distincts de deux conglomérats d’ingénierie de classe mondiale ».

Nidec Aerospace prévoit de développer des systèmes de propulsion pour le segment du décollage et de l’atterrissage verticaux électriques (eVTOL), y compris pour les taxis aériens en cours de développement par Eve Air Mobility, propriété d’Embraer.

À plus long terme, elle espère étendre sa technologie à des avions plus gros, y compris éventuellement les futurs avions régionaux Embraer.

L’entreprise investira environ 77 millions de dollars au cours des prochaines années pour démarrer la production de masse.

Michael Briggs, vice-président senior de Nidec, affirme que cette approbation constitue une « étape importante » pour la coentreprise. Il ajoute : « Désormais, avec l’autorisation officielle de procéder, l’équipe de Nidec Aerospace est prête à apporter l’expertise, la rapidité et le dynamisme nécessaires pour accélérer l’aviation durable à l’échelle mondiale. »

Dans le cadre de la coentreprise, Embraer apportera son expertise relative au contrôleur, tandis que Nidec apportera son expertise, son savoir-faire technologique et ses ressources relatives aux moteurs électriques.

Cet accord constitue la première aventure de Nidec dans l’industrie aérospatiale. Fondée à Kyoto, au Japon, Nidec compte plus de 100 000 employés dans le monde.

A lire également