Le bailleur Abelo se dirige vers d'autres ATR

Abelo, le loueur d’avions régionaux récemment créé, est revenu chez ATR pour un autre lot de 20 avions, doublant potentiellement son engagement pour le type bi-turbopropulseur.

Dévoilé aujourd’hui lors d’une cérémonie au salon aéronautique de Dubaï, l’accord – qui sera conclu le mois prochain – portant sur 10 ATR 72-600 fermes et 10 options s’ajoute aux commandes existantes d’Abelo pour 10 des 72 sièges et 10 exemplaires d’ATR 42-600S à vol court. -variante de décollage et d’atterrissage placée en 2022.

Steve Gorman, directeur général d’Abelo, affirme que la reprise du marché du transport aérien intérieur et régional a motivé la répétition de l’accord : « Nous avons vu que nous aurions besoin de commander davantage d’avions », dit-il.

Sur le lot initial de 20 avions, quatre ont jusqu’à présent été placés – dont un ATR 42-600S – et commenceront à être livrés le mois prochain.

Y compris le dernier lot d’avions, Abelo occupe des postes de livraison jusqu’en 2028. « Nous avons sécurisé des créneaux pour les cinq prochaines années », déclare Gorman.

Alexis Vidal, vice-président commercial d’ATR, affirme que les accords Abelo contribuent à son objectif de livrer 40 avions cette année tout en maintenant un ratio commandes/facturation égal ou supérieur à un.

Fin septembre, ATR avait livré 21 avions selon le coactionnaire Leonardo.

A lire également