Le problème de décrochage du compresseur du Leap-1A incite la FAA à proposer des inspections

Plusieurs décrochages de compresseurs haute pression impliquant des turboréacteurs à double flux CFM International Leap-1A ont incité la Federal Aviation Administration à proposer de nouvelles exigences de maintenance pour les moteurs.

Le gouvernement américain a publié le 10 octobre une règle proposée par la FAA qui obligerait les compagnies aériennes à inspecter et à remplacer les composants des Leap-1A, qui équipent les avions de la famille Airbus A320neo.

« Un rapport faisant état de plusieurs décollages interrompus et de refoulements d’air causés par des compresseurs à haute pression (décrochages) » a incité à cette décision, indique la proposition.

Les décrochages étaient « induits par des niveaux élevés de vibrations non synchrones » et impliquaient une usure des « boîtiers de doigts de ressort de roulement » numéro trois du moteur.

CFM a publié un bulletin de service en juin traitant du problème.

La proposition de la FAA exigerait que les opérateurs complètent les éléments de ce bulletin, notamment en effectuant des calculs répétitifs – à des intervalles ne dépassant pas 125 cycles – des données de vibration.

Si ces calculs identifient des problèmes, les opérations devront effectuer des étapes supplémentaires dans un délai de 150 cycles.

Ces étapes comprennent le remplacement des boîtiers de doigts de ressort de roulement et l’inspection pour identifier les « frottements » potentiels dans les composants en nid d’abeilles trouvés dans les buses de turbine haute pression de l’étage deux et les joints fixes du stator de turbine haute pression. Les opérateurs devraient remplacer le nid d’abeilles endommagé, propose la FAA.

La décision du régulateur fait suite à des rapports faisant état de cinq décrochages de compresseurs haute pression : trois entraînant des décollages interrompus et deux incitant les pilotes à faire demi-tour après le décollage.

« Cette condition, si elle n’est pas corrigée, pourrait entraîner une perte de puissance du moteur à une phase critique du vol, comme le décollage ou la montée », indique la proposition.

Il s’applique à 48 Leap-1A dans les flottes des transporteurs américains et obligerait probablement les compagnies aériennes à remplacer les boîtiers de doigts de ressort de roulement numéro trois dans 33 moteurs. Plusieurs décrochages de compresseurs haute pression impliquant des turboréacteurs à double flux CFM International Leap-1A ont incité la Federal Aviation Administration. proposer de nouvelles exigences de maintenance pour les moteurs.

A lire également