Les Émirats arabes unis attribuent à Saab un contrat de support de 190 millions de dollars pour la flotte GlobalEye

Les Émirats arabes unis ont attribué à Saab un contrat de trois ans pour soutenir les opérations de la flotte croissante d’avions de surveillance GlobalEye de leur armée de l’air.

Annonçant l’accord d’environ 190 millions de dollars le 22 janvier, la société suédoise a annoncé que l’accord durerait jusqu’en 2026.

« Le contrat comprend la maintenance et le soutien logistique, ainsi que les services de formation », précise-t-on.

Saab décrit son GlobalEye comme une « solution avancée d’alerte précoce et de contrôle aéroportée multi-domaines avec une gamme de capteurs actifs et passifs qui permettent la détection et l’identification à longue portée d’objets dans les airs, en mer et sur terre ».

L’armée de l’air des Émirats arabes unis était le client de lancement du système, commandant initialement trois avions Bombardier Global 6000. Il a ensuite porté son engagement à cinq exemples.

Trois GlobalEyes ont été livrés jusqu’à présent, les deux avions restants des Émirats arabes unis devant être livrés en 2024. Le premier de ces avions a effectué son premier vol sous une forme modifiée depuis le site de Linköping de Saab en avril 2023, au début d’un vol. -phase de test.

« Cet accord renforce le rôle de Saab pour garantir que GlobalEye reste prêt à remplir sa mission », déclare Carl-Johan Bergholm, responsable du secteur d’activité de surveillance de Saab. « Nous sommes impatients de renforcer davantage notre partenariat avec l’armée de l’air et la défense aérienne des Émirats arabes unis et de fournir un soutien local à long terme », ajoute-t-il.

Saab est également sous contrat pour convertir deux des avions d’affaires à long rayon d’action Global 6000 au standard GlobalEye pour la Suède. Les livraisons débuteront en 2027.

A lire également