Les jets E2 d'Embraer obtiennent la certification ETOPS de 120 minutes en Europe, au Brésil et aux États-Unis

L’avionneur brésilien Embraer a obtenu l’approbation réglementaire dans plusieurs juridictions pour les opérations bimoteurs prolongées (ETOPS) de 120 minutes pour ses avions E190-E2 et E195-E2 de nouvelle génération.

La société a annoncé le 14 mars que l’Autorité de l’aviation civile du Brésil, l’ANAC, la Federal Aviation Administration des États-Unis et l’Agence de la sécurité aérienne de l’Union européenne, avaient accordé l’autorisation ETOPS de 120 minutes. Cette réussite, ajoute-t-il, témoigne de la conception de l’avion et de la maturité du système.

« ETOPS est une capacité supplémentaire importante pour l’E2 et un facteur clé pour augmenter les ventes, en particulier dans la région Asie-Pacifique », a déclaré Arjan Meijer, directeur général des avions commerciaux d’Embraer.

Les compagnies aériennes effectuant des vols avec des temps de déroutement allant jusqu’à 120 minutes, par exemple au-dessus de l’eau ou d’autres zones éloignées, pourront emprunter des itinéraires plus droits, plus rapides et plus économes en carburant, et auront accès à davantage d’aéroports de déroutement, ajoute-t-il.

La société avait prévu d’atteindre l’étape de certification plus tôt, mais la pandémie mondiale de Covid-19 a « considérablement réduit » les opérations aériennes, prolongeant ainsi la période pendant laquelle la flotte E2 a pu atteindre les heures de vol cumulées requises.

ETOPS a été inventé par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) pour désigner les opérations d’aéronefs bimoteurs dans l’espace aérien à plus d’une heure d’un aéroport de déroutement à la vitesse de croisière avec un moteur en panne, au-dessus de l’eau ou de terres éloignées, ou sur des routes auparavant réservées à avions trimoteurs et quadrimoteurs.

A lire également