Schiphol augmente sous condition les options de créneaux horaires pour l'été 2024

KLM a salué la décision de l’opérateur aéroportuaire Royal Schiphol Group d’augmenter la capacité de créneaux horaires de son hub d’Amsterdam l’été prochain.

Schiphol affirme qu’il y a de la place pour 483 000 vols à l’aéroport d’Amsterdam d’ici 2024 – une augmentation par rapport aux quelque 433 000 vols qui seront opérés cette année et aux 460 000 initialement prévus pour l’année prochaine.

Cela comprend 293 000 vols pendant la saison estivale. Cependant, Schiphol affirme que cela est conditionnel à un certain soulagement aux heures de pointe.

Ces nouveaux niveaux de créneaux surviennent après que le gouvernement néerlandais a suspendu le mois dernier son « programme expérimental » en vertu duquel la capacité devait être plafonnée à l’aéroport dans le cadre des efforts visant à réduire le bruit autour de Schiphol. Ce plan prévoyait l’exploitation d’un peu plus de 280 000 vols au cours de l’été 2024, ce qui correspond à un niveau annuel de 460 000 vols.

Cela intervient également après que l’aéroport d’Amsterdam a été confronté à d’importants défis opérationnels lors de l’accélération du transport aérien en 2022, ce qui a nécessité de plafonner le nombre de mouvements aériens pour garantir la fiabilité du service.

Patricia Vitalis, directrice exécutive des opérations du Royal Schiphol Group, déclare : « À la demande du ministre, nous avons examiné ce qui était opérationnellement possible après que le projet expérimental ait été retiré de la table. Davantage de vols sont désormais possibles, mais cela n’est sûr et responsable qu’à condition de réduire la pression sur certaines heures de pointe.

« Les heures de pointe chargées nécessitent un effort majeur de la part de l’ensemble du secteur de l’aviation et des partenaires gouvernementaux concernés. Afin d’offrir aux voyageurs un voyage agréable et sûr, nous avons vraiment besoin les uns des autres à l’aéroport.

« Nous en avons beaucoup discuté ces dernières semaines et tout le monde en est conscient. Il est bon de voir que les compagnies aériennes se sont engagées à contribuer à réduire le trafic en période de pointe.

KLM affirme que cette décision lui permettra de poursuivre sa reprise après la pandémie.

« Nous en sommes ravis », déclare le transporteur néerlandais. « Des opérations stables et prévisibles sont essentielles pour les clients et les employés, qui attendent naturellement cela de nous.

« Nous disposons désormais d’à peine trois mois pour prendre les dispositions nécessaires au lieu des six habituels. KLM fera évidemment tout son possible pour opérer le nombre de vols qui lui est attribué. »

Les projets de réduction des vols au départ de Schiphol l’été prochain ont été suspendus par le gouvernement néerlandais sous la pression de la Commission européenne et du ministère américain des Transports, ainsi que des compagnies aériennes, craignant que le nouveau programme ne viole les accords de ciel ouvert.

Les compagnies aériennes ont fait valoir que toute adaptation des niveaux de créneaux horaires à Schiphol pour réduire le bruit était nécessaire pour suivre l’« approche équilibrée » convenue, dans laquelle différentes options d’atténuation sont envisagées avant toute réduction des créneaux horaires.

A lire également