Stratolaunch obtient un financement de l'USAF pour un deuxième véhicule hypersonique réutilisable

Le Laboratoire de recherche de l’US Air Force (AFRL) va financer un deuxième exemplaire de véhicule volant hypersonique réutilisable construit par la start-up américaine Stratolaunch.

Stratolaunch, basé à Mojave, en Californie, a annoncé le 12 octobre avoir remporté un contrat de l’AFRL pour soutenir le vol d’une deuxième plate-forme d’essai hypersonique réutilisable TalonA, désignée TA-3.

« Nous sommes heureux qu’AFRL ait choisi de soutenir le vol du TA-3 et continue de voir la valeur de notre approche des essais en vol à faible coût et à cadence élevée », a déclaré Zachary Krevor, directeur général de Stratolaunch.

La valeur du contrat n’a pas été divulguée.

Ce prix fait suite à un contrat AFRL similaire en novembre 2022 pour aider à financer le premier vol d’un type TalonA consommable, qui portait la désignation TA-1.

Stratolaunch espère terminer le vol hypersonique TA-1 avant la fin de 2023. L’hypersonique est généralement défini comme des vitesses égales ou supérieures à Mach 5.

230113- Stratolaunch Talon Photo Chase-091

Deux TalonA de suivi, conçus pour être entièrement réutilisables, ont été désignés TA-2 et TA-3 par Stratolaunch.

L’objectif de l’entreprise avec TalonA n’est pas de produire un avion destiné à un utilisateur final destiné au vol hypersonique militaire ou civil. Stratolaunch vise plutôt à fournir une plate-forme d’essais en vol réutilisable qui réduira à la fois le coût et le temps associés au développement hypersonique.

« L’approche reproductible de Stratolaunch permet des tests rapides et itératifs, augmentant ainsi le rythme d’accès à l’environnement hypersonique, tout en réduisant les coûts, le calendrier et les risques de développement », déclare la société.

TalonA aura la capacité de piloter une variété de profils de vol hypersoniques, selon Stratolaunch, tout en emportant à son bord des expériences de charge utile personnalisées.

Utilisant un avion au-dessus de l’aile distinct et « à transport captif » connu sous le nom de Roc, les véhicules TalonA seront transportés en altitude pour une manœuvre de largage aérien, avant d’accélérer pour un vol hypersonique propulsé par une fusée.

Avec une envergure de 117 m (385 pieds), propulsé par six moteurs développés à l’origine pour la cellule commerciale du Boeing 747, Stratolaunch qualifie le Roc de « plus grand avion opérationnel au monde ».

La société affirme que Roc a une capacité de 226 800 kg (500 000 lb). Le TalonA est transporté sous l’aile et entre les fuselages jumeaux.

Il avait auparavant mené vols d’essai de transport captif avec un banc d’essai TalonA, désigné TA-0, comprenant un test réussi essai de chute de séparation.

Voir la vidéo des essais à feu chaud du moteur-fusée Usra Major Hadley qui propulse le TalonA :

A lire également