TAP bénéficie de rendements élevés au cours d'un troisième trimestre rentable

TAP Air Portugal a annoncé un troisième trimestre rentable au cours duquel ses revenus ont été nettement supérieurs aux niveaux d’avant la pandémie, car elle a « accéléré » sa reprise après le ralentissement de Covid-19.

Les résultats ont été annoncés le 24 octobre, quelques semaines après que le Conseil des ministres portugais a approuvé un décret lançant officiellement la reprivatisation de TAP, aux termes de laquelle elle prévoit de vendre au moins 51 % de ses parts.

Le bénéfice d’exploitation du transporteur Star Alliance a atteint 1,26 milliard d’euros (1,34 milliard d’euros) au cours du trimestre saisonnier juillet-septembre, en hausse de 13 % sur un an et de 21 % par rapport à la même période de 2019. Cela s’explique par une capacité toujours de 5 %. en baisse par rapport à 2019, reflétant la solidité des rendements au cours de la période.

Elle a enregistré un bénéfice d’exploitation de 266 millions d’euros au troisième trimestre et un bénéfice net de 181 millions d’euros, tous deux en hausse significative par rapport à 2022.

TAP affirme que ses performances jusqu’à présent cette année reflètent son « aptitude à traverser les périodes difficiles du paysage aéronautique actuel ».

À l’instar de l’ensemble du secteur, la contribution du fret a été plus faible d’une année sur l’autre, avec des revenus en baisse de 40 % à 38 millions d’euros dans un contexte de ce qu’il décrit comme une « normalisation » du marché après les sommets de l’ère Covid.

Les problèmes de chaîne d’approvisionnement ont pesé sur la division maintenance de TAP, dont le chiffre d’affaires a chuté d’environ un tiers sur un an, à 33 millions d’euros.

TAP qualifie sa position de liquidité de 769 millions d’euros de « robuste ».

« Les résultats du troisième trimestre sont encourageants et valident l’objectif organisationnel consistant à offrir un bon été à nos passagers », a déclaré Luis Rodrigues, directeur général de la TAP.

« Nous progressons pour renforcer la robustesse de nos opérations et la qualité de notre service passagers, accélérant ainsi la reprise après deux années précédentes difficiles. »

La TAP indique qu’elle disposait de 98 avions dans sa flotte au 30 septembre.

Il ne propose aucun commentaire sur les perspectives.

A lire également