Un dossier judiciaire répertorie près de 30 737 dans le cadre de la vente des actifs d'IAero liés au transporteur américain Eastern

Des dossiers judiciaires ont révélé que l’opérateur américain IAero Airways – qui est sous la protection américaine contre les faillites – poursuit un accord de vente d’actifs impliquant une entité liée au transporteur Eastern Airlines.

L’accord identifie près de 30 Boeing 737, ainsi que des moteurs et des groupes auxiliaires de puissance, dans le cadre de l’achat.

IAero a déposé une demande de chapitre 11 auprès du tribunal des faillites du district sud de Floride le 19 septembre de l’année dernière.

Selon le contrat d’achat d’actifs, divulgué par le tribunal le 11 mars, l’acheteur proposé est une entité basée au Nevada et identifiée sous le nom de Eastern 737 Asset Holdings.

IAero exploitait une flotte d’environ 40 avions, presque tous des 737.

Un dossier connexe, le 12 mars, répertorie les actifs achetés – donnant les numéros de série de 29 IAero 737, un mélange de -300, -400 et -800, et des détails sur leurs moteurs CFM International CFM56.

Il indique également des actifs supplémentaires, parmi lesquels un avion d’affaires Hawker 800XP, des dossiers et de la documentation de maintenance, des composants, ainsi que des moteurs et APU hors voilure.

L’accord stipule que le prix d’achat comprendra la prise en charge par l’acheteur de 71,2 millions de dollars de dettes du vendeur envers Synovus Bank.

Richard Morgner, co-responsable mondial de la restructuration de la société financière Jefferies, déclare dans les documents qu’il estime que l’offre est la « meilleure offre actuellement disponible », bien que la date limite de soumission soit fixée au 28 mars.

Il ajoute que Jefferies, dans le cadre de ses efforts pour commercialiser les actifs d’IAero, a contacté 85 acheteurs potentiels – y compris des acheteurs stratégiques et financiers – et a organisé une « multitude » d’appels avec 33 parties depuis octobre de l’année dernière.

A lire également