Gol et Abra, propriétaire d'Avianca, vont investir dans le transporteur charter espagnol Wamos Air

La société holding de compagnies aériennes latino-américaines Abra Group prévoit de réaliser un « investissement stratégique » dans la compagnie charter espagnole Wamos Air, un accord qui, selon les compagnies, leur permettra d'étendre leurs opérations en Amérique latine et en Europe.

Abra, la société mère basée au Royaume-Uni de la compagnie aérienne colombienne Avianca et du transporteur brésilien Gol, a révélé l'accord le 9 mai, affirmant qu'elle « avait accepté de réaliser un investissement stratégique dans Wamos Air ».

« Ce partenariat permettra d'améliorer la connectivité entre l'Amérique latine et l'Europe, en tirant parti de l'augmentation potentielle de la couverture et de l'exploitation de la flotte de gros-porteurs (d'Abra) », ajoute Abra.

Les entreprises ne fournissent pas de détails financiers ou autres sur leur plan.

Abra a vu le jour en 2022 lorsque les actionnaires d'Avianca et Gol, anciennement indépendants, ont convenu de former Abra en tant que société mère des deux. Gol, un opérateur de 737, vole principalement en Amérique du Sud, tandis qu'Avianca fait voler des Airbus A320 et des Boeing 787 à travers un réseau qui comprend des villes d'Amérique du Nord et d'Europe, parmi lesquelles Madrid.

Wamos, basée à Madrid, effectue des vols charters et exploite des vols pour le compte d'autres compagnies dans le cadre d'accords sur les avions, l'équipage, la maintenance et l'assurance (ICMI). Elle dispose d'une flotte de trois Airbus A330-200, selon les données du Cirium.

Avianca 787

Le « modèle commercial de Wamos complète parfaitement la vision et la stratégie d'Abra visant à devenir un leader du transport aérien en Amérique latine », déclare Adrian Neuhauser, directeur général d'Abra. « Ce partenariat nous permettra de participer aux marchés long-courriers avec des avions gros-porteurs dans d'autres pays au-delà de nos opérations actuelles en Colombie. »

Le président d'Abra, Constantino de Oliveira Junior, ajoute que l'accord « élargira les opportunités de connecter les pays d'Amérique latine – non seulement entre eux – mais aussi avec le reste du monde ».

Le PDG de Wamos, Enrique Saiz, affirme que le partenariat avec Abra « complétera notre activité grâce à l'ouverture de nouvelles routes long-courriers ».

La société espagnole conservera son équipe de direction existante et continuera à fonctionner de manière indépendante selon son modèle existant, a déclaré Abra.

A lire également