Les États-Unis autorisent de gros contrats de missiles air-sol pour le Royaume-Uni et la Finlande

Le gouvernement américain a autorisé deux ventes possibles de munitions air-sol pour les alliés de l’OTAN en Europe, notamment la vente du nouveau missile air-sol conjoint AGM-179A (JAGM) au Royaume-Uni.

L’éventuelle vente au Royaume-Uni concerne 3 000 JAGM et est évaluée à 957 millions de dollars, selon l’Agence de coopération en matière de sécurité et de défense.

Le package comprend également des missiles factices, une assistance technique, une intégration et un support, ainsi que d’autres éléments.

« Cette proposition de vente soutiendra les objectifs de politique étrangère et de sécurité nationale des États-Unis en améliorant la sécurité d’un allié de l’OTAN qui constitue une force pour la stabilité politique et le progrès économique en Europe », déclare la DSCA.

Produit par Lockheed Martin, JAGM est conçu pour remplacer des armes telles que le missile AGM-114 Hellfire.

Lockheed a ceci à dire à propos de l’arme : « La section de guidage multimode offre des performances améliorées sur le champ de bataille. Le capteur bimode combine des capteurs laser semi-actifs améliorés et des capteurs radar à ondes millimétriques offrant une frappe de précision et une capacité de tir et d’oubli contre des cibles terrestres, maritimes et même aéroportées fixes et en mouvement. Cet autodirecteur permet aux utilisateurs de JAGM de frapper plusieurs cibles, presque simultanément, avec plus de précision dans des conditions météorologiques défavorables et dans des conditions de champ de bataille obscurcies, ce qui augmente la capacité de survie et l’efficacité de l’utilisateur.

Par ailleurs, le gouvernement américain a également autorisé la vente éventuelle de 150 missiles guidés anti-radiations avancés à portée étendue Northrop Grumman AGM-88G à la Finlande, ainsi que d’équipements de soutien et d’autres systèmes et services. Le montant est évalué à 500 millions de dollars.

La DSCA a également annoncé une vente possible de 36 missiles air-air avancés à moyenne portée Raytheon AIM-120C-8 pour 100 millions de dollars à la Lituanie. Le forfait comprend également une assistance, une formation et d’autres services et équipements.

Le dossier DSCA indique que les armes seront utilisées pour les systèmes nationaux avancés de missiles sol-air au sol de la nation balte – ou NASAM.

Les trois packages relèvent du processus de ventes militaires à l’étranger du gouvernement américain.

A lire également