Les perspectives de certification AW09 s'améliorent alors que le dernier « cheval de bataille » prend son envol

Leonardo Helicopters est de plus en plus convaincu que la certification de l’AW09 arrivera à temps pour permettre l’entrée en service du monoplace léger en 2025, après la sortie inaugurale du premier avion représentatif de production.

Se déroulant le 24 février au centre d’essais en vol de l’avionneur à Mollis, en Suisse, le vol de l’avion de pré-série PS5 devrait donner un coup de pouce significatif au programme de développement à long terme.

« Nous disposons désormais de deux bêtes de somme capables de mener à bien la campagne d’essais en vol, c’est pourquoi pour le reste de l’année, nous lancerons la campagne de certification en vol en collaboration directe avec les autorités », a déclaré le chef du programme Guglielmo Monguzzi à l’Heli-Expo. spectacle le 28 février.

Bien que l’entreprise « ne spécule pas actuellement sur la date de certification de type », elle dit s’attendre à une mise en service en 2025.

En plus d’être le premier avion représentatif de la production, le PS5 est également le premier à être assemblé sur le futur site d’assemblage de l’hélicoptère à Vergiate, en Italie ; des exemples précédents ont été construits à Mollis.

Les changements entre la PS4 – l’actif de test actuel – et la PS5 incluent une conception mise à jour du rotor principal et la mise en œuvre d’un programme de réduction de poids pour augmenter la charge utile de l’AW09, explique Monguzzi.

Les modifications apportées à la transmission ont nécessité le changement de la conception d’une configuration à double mât à une configuration à mât unique « optimisée pour nos commandes de vol externes » qui est une « architecture simplifiée ».

En conséquence, le nombre de composants a été réduit, le poids réduit et la maintenabilité améliorée, dit-il. Le système de rotor sera ultérieurement installé sur PS4.

« Nous nous engageons à proposer sur le marché le bon produit avec les bonnes performances », ajoute Monguzzi.

Initialement lancé en 2009 sous le nom de Marenco Swisshelicopter SKYe SH09, le programme a été acquis par Leonardo en 2020 et a depuis connu de nombreux changements, notamment le changement de groupe motopropulseur l’année dernière, le Honeywell HTS900 ayant été abandonné au profit du Safran Arriel 2K.

En fait, il y a eu tellement de modifications au cours du programme qu’il ne reste que peu de chose de la conception originale.

Mais l’essentiel, c’est que l’atout majeur de l’avion reste en place, affirme Alberto Verna, responsable du marketing produit chez l’avionneur.

« Je pense que la chose la plus précieuse qui n’a pas changé est la cabine elle-même. Il est unique dans sa catégorie avec un accès arrière, un volume aussi important et une flexibilité d’aménagement », dit-il.

AW09-c-Leonardo Hélicoptères

Leonardo Helicopters produira également plus tard cette année le premier avion de série, connu sous le nom de S6, renforçant ainsi la flotte d’essais en vol.

En attendant, le constructeur prépare sa chaîne d’assemblage final de Vergiate pour accueillir l’AW09.

La production de PS5 sur le site a contribué à « réduire la courbe d’apprentissage », explique Monguzzi, permettant à Leonardo Helicopters de « maintenir les volumes de production requis pour répondre à la demande du marché ».

Il refuse toutefois de préciser les futurs niveaux de production ou la rapidité avec laquelle la production augmentera.

Leonardo Helicopters détient des contrats de vente provisoires pour plus de 100 AW09 et ont ajouté à ce total à Heli-Expo des accords avec Sloane Helicopters et Metro Aviation pour respectivement neuf et 30 avions.

Le constructeur a l’intention d’effectuer des vols de démonstration clients avec l’avion S6 « dès que possible », précise Monguzzi. Bénéficiant d’une masse maximale au décollage de 2,85 t, l’AW09 peut accueillir un seul pilote et jusqu’à huit passagers.

A lire également